L’assertivité pour mieux communiquer

L’assertivité : un outil de communication indispensable

C’est le point d’équilibre entre passivité et agressivité. L’assertivité permet de sortir de la passivilté et d’éviter de tomber dans l’agressivité. A expérimenter absolument !!!
Faire de l’assertivité une habitude peut changer beaucoup de choses dans ta vie.

N’hésites pas à me laisser tes impressions dans les commentaires, et aussi tes questions. Je me ferai un plaisir de te lire et de te répondre.
A tout bientôt !!!

Pour aller plus loin dans la communication : www.communicationtransformative.org/

 

Si tu as aimé cet article, n'hésites pas à le partager avec tes amis !

4 réflexions au sujet de « L’assertivité pour mieux communiquer »

  1. Solange

    Bonjour Nat,
    Oui je suis d’accord avec toi, il est essentiel de poser ce que l’on ressent, ce que l’on pense, si petite l’importance semble-t-elle.
    Je rajouterai : attention si l’on dit tout le temps des petites choses qui peuvent nous déranger (mais qui ne sont pas grave) à contrebalancer en disant aussi tout ce que l’on aime bien que l’autre fasse ou dise.
    J’ai entendu parlé d’une étude qui expliquait que dans les familles heureuse ils disaient 5 fois plus de compliments que de critiques/remarques.

    Finalement l’assertivité ça revient à parler de ses émotions, de ce que l’on ressent, non?

    Ce qui me fait un peu peur dans le fait de dire ses petites choses c’est que l’autre puisse le prendre pour une critique, que l’autre le prenne mal….
    Ou que si l’on fasse toujours ses petites « remarques » cela passe pour du pinaillage (pinaillement?)

    Bise.

    Solange

    Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      Bonjour Solange,
      il est effectivement fondamental de dire les « bonnes choses », de remercier et de féliciter chaque fois que c’est possible. C’est même le plus important. Je compte en parler dans une prochaine vidéo.

      Ici, il ne s’agît pas de devenir tatillon, ni être un « coupeur de cheveux en quatre ». Il est question de dire ce qui nous gêne, et ce qui peut devenir une charge pour nous si ça continue. Nous pouvons allègrement laisser passer ce qui ne nous touche pas ; à nous de faire la part des choses.

      Et puis il y a la manière de dire … j’en parle très bientôt dans une prochaine vidéo.

      Passe une belle journée !!!

      Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      Avec plaisir, Claire !
      … j’ai prévu toute une petite série de « picures de rappel » (come tu dis) …
      Passe une belle journée !!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *