Préparer Noël !

Une autre manière de se préparer aux fêtes de fin d’année.

…une invitation à la simplicité …
Et s’il y avait une autre manière de fêter Noël et le changement d’année ?

Le solstice d’hiver est une période particulièrement propice à l’introspection.

Faire le point, se ressourcer, contacter notre être profond …
Une aventure hors du commun : faire la fête tout en légèreté.
Plus le corps est lourd, moins la tête est légère (proverbe Shadock).

Je te souhaite un merveilleux mois de décembre.
… et n’hésites pas à laisser un commentaire et à partager ton expérience !
A bientôt !!!

Si tu as aimé cet article, n'hésites pas à le partager avec tes amis !

4 réflexions au sujet de « Préparer Noël ! »

  1. Claire

    Ah ! Noël, ça ne vous inspire rien d’autre ? le jeûne, la sobriété, 100 % ok.
    La naissance de Jésus ? non ? c’est passé dans les contes et légendes ? il n’en reste rien du tout ? dommage, c’était pourtant une bonne préparation.
    Votre retour à l’essentiel, à la méditation… la recherche et le respect de la nature, de son harmonie, la beauté de la création, ses fruits abondants… ça ne vous ramène pas à un Créateur ?
    Un peu déçue quand-même…

    Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      Justement, Claire, c’est dans le silence intérieur que nous avons l’opportunité de nous rencontrer et de rencontrer le Divin, quel que soit le nom qu’on lui donne.
      Je souhaite de belles fêtes … extérieures et intérieures.

      Répondre
  2. JL

    salut Nat’
    les jours diminuent en longueur et les nuits s’allongent. cela me donne envie de faire comme l’écureuil qui, au moment le moins froid de la journée, ne s’active que pour le minimum vital : s’étirer pour entretenir sa souplesse, chercher un peu de nourriture histoire de conserver sa musculature ; boire quelques perles de rosée ou croquer un peu de neige et retourner bien vite se lover au fond de son nid au creux d’un arbre protecteur. se contenter de respirer, de plus en plus calme, regarder les pensées ralentir. se fondre dans l’harmonie de l’énergie de la nature qui régénère. vivre l’absence d’effort, vivre patiemment, en confiance l’hiver nécessaire à l’essor du printemps.
    JL

    Répondre
    1. Nat' El Zéar Auteur de l’article

      Yo, Jean-Louis, rien qu’à te lire j’y suis déjà !
      C’est chouette d’avoir des saisons tellement différentes et de pouvoir expérimenter le soleil, le vent, la neige, lézarder au soleil ou cocooner…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *